REPOWER EU, CE QU’IL FAUT RETENIR

La Commission européenne a présenté le 18 mai 2022, le détail de son plan RePowerEU, visant à réduire la dépendance européenne aux hydrocarbures russes.

RePowerEU : objectifs en 4 points

Drapeau Europe
  1. Remplacer rapidement les combustibles fossiles en accélérant la transition de l’Europe vers une énergie propre : une accélération et une expansion massives des énergies renouvelables dans la production d’électricité, l’industrie, la construction et les transports*
  2. Economiser l’énergie de 30% à 2030, accélérer la mise en œuvre des plans nationaux en matière d’énergie et de climat (PNEC)
  3. Diversifier les approvisionnements et soutenir nos partenaires internationaux : achats communs de gaz
  4. Articuler judicieusement les investissements et les réformes (Recommandation de la Commission sur l’accélération des procédures d’octroi de permis pour les projets en matière d’énergie renouvelable et la facilitation des accords d’achat d’électricité, C(2022) 3219, SWD(2022) 149 du 18.5.2022. )

*Exemple : Augmentation des carburants renouvelables d’origine non bio RFNBO fixée dans la directive REDIII
– à 75% pour l’industrie contre 50% auparavant
– à 5% pour les transports contre 2,6 % auparavant


RePowerEU : quelques chiffres en matière d’objectifs

Accélérer le développement des EnR

Porter l’objectif fixé dans la directive sur les énergies renouvelables à 45 % d’ici à 2030, contre le chiffre de 40 % prévu dans la proposition de l’an dernier. Il serait ainsi possible de porter les capacités totales de production d’énergies renouvelables à 1236 GW d’ici à 2030, contre 1067 GW d’ici à 2030 comme il était envisagé dans l’Ajustement à l’objectif 55 pour 2030.

Accélérer l’octroi de permis et stimuler l’innovation

La proposition révisée rend opérationnel le principe selon lequel les énergies renouvelables relèvent d’un intérêt public supérieur, introduit la désignation de zones propices au déploiement des énergies renouvelables

Investissements intelligents

La mise en œuvre du cadre «Ajustement à l’objectif 55» et le plan REPowerEU permettront à l’UE d’économiser 80 milliards d’EUR de dépenses d’importation de gaz, 12 milliards d’EUR de dépenses d’importation de pétrole et 1,7 milliard d’EUR de dépenses d’importation de charbon par an d’ici à 2030.


RePowerEU : Focus hydrogène

Filière H2 « accélérateur Hydrogène »

  • Production de 9,6 MT H2 renouvelable d’ici à  2030 contre 5,6 MT avant RePower
  • Importation de pays tiers 10MT H2 dont 6MT H2 (pipeline) + 4 MT NH3 (navire) d’ici à 2030
  • Construction d’Electrolyseurs 120GW d’ici à 2030 soit 27 Mds€ de besoin en investissement
  • Corridors d’importation : Mer du Nord (UK et Norvège) et Sud Mediterranée (Maroc Egypte puis Ukraine)
  • Mécanisme d’achat conjoint H2 « Global European Hydrogen Facility » pour les EM volontaires
  • Canalisations de transport H2 : 28 à 38 Mds€ d’investissement d’ici à 2030
  • Stockage H2 : 6 à 8 Mds d’investissement

RePowerEU : Focus solaire

Filière Solaire : une stratégie d’accélération Solaire dédiée pour doubler la capacité solaire photovoltaïque à 320 GW d’ici 2025 et installer 600 GW d’ici 2030 (une des technologies les plus rapides à déployer).

  • Lancement d’une alliance européenne industrielle pour le Solaire
  • Mise en place d’un IPCEI Solaire (Important Projects of Common European Interest)
  • Incitation à la massification des commandes publiques
  • “Solar Rooftop Initiative” : initiative de toiture solaire avec une obligation légale progressive jusqu’à 2025 d’installer des panneaux solaires sur les nouveaux bâtiments publics et commerciaux et les nouveaux bâtiments résidentiels
  • Soutien aux technologies/usages innovants : combler les lacunes en matière de recherche, de développement et d’innovation

RePowerEU : Focus biométhane

Filière biométhane : produit à partir de déchets organiques et de résidus forestiers et agricoles. (Biomethane Action Plan)

  • Intensifier l’utilisation du biométhane avec un nouveau partenariat industriel sur le biométhane et des incitations financières pour porter la production à 35 milliards de mètres cubes d’ici à 2030 avec des besoins en investissement estimés à 37 Mds€ y compris dans le cadre de la politique agricole commune.
  • Combler les lacunes en matière de recherche, de développement et d’innovation

RePowerEU : les financements

Le financement du RePowerEU s’appuiera sur :

  • Fonds structurels fléchés EnR :
    FEDER : politique de cohésion soutiendra des projets de décarbonation et de transition écologique à hauteur de 100Mds €
    FEADER : notamment à travers la PAC
  • Invest UE
  • Horizon Europe Cluster 4 “Industrie Numérique Espace” et Cluster 5 “Climat Energie Mobilité” avec une enveloppe de 200M€ pour l’hydrogène
  • Mission Villes intelligentes et neutre en carbone
  • Innovation Fund qui sera doté de 3Mds € fin 2022 avec un volet REPowerEU spécifique qui soutiendra :
    – les technologies innovantes en matière d’électrification et d’utilisation de l’hydrogène dans l’industrie
    – la fabrication de technologies propres innovantes (telles que les électrolyseurs et les piles à combustible, les équipements d’énergie renouvelable innovants, le stockage de l’énergie ou les pompes à chaleur à usage industriel)
    – les projets pilotes de taille moyenne visant à valider, à tester et à optimiser des solutions hautement innovantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

X